Rechercher
  • Mr X

The storyteller's bench? Really?

Dernière mise à jour : avr. 22

C'est une forêt. Un peu onirique. Un peu étrange. souvent ensoleillée, mais pas toujours. Elle n'est pas très dense. Ses arbres, jouant avec la lumière, répandent une ombre bienfaisante… Une question d'ambiance. Lumière tamisée par les branches, diffuse, parfums de nature… léger murmure du ruisseau qui clapote à côté du chemin… Chaleur douce, mais juste ce qu'il faut. Et pas d'insecte. Enfin si, quelques papillons, des coccinelles, quelques rares abeilles, enfin, pas d'araignées, ni de guêpes ou de frelons en tous cas, je déteste ça…

Et comme dans toutes les forêts, il y a quelques clairières, mais il y en a surtout une en particulier.

Située en haut d'une colline, comme une tonsure, elle assure une vue imprenable sur ce domaine.

Dans cette clairière, il y a un chêne. Immense. Millénaire, s'il vous plait… Et sous ce chêne, il y a un banc. Et sur ce banc, il y a… Moi.


Moi, c'est qui ? Pas une personne à part entière. Non. Mais pour autant, il existe. Moi, c'est l'autre "Je". Celui qui est à l'intérieur. Celui par qui les pensées transitent. Celui qui est virtuel. L'alter-égo que l'on a tous, mais qui est plus ou moins en mis avant suivant les personnalités ou les circonstances de la vie.

Et pour moi, c'est aussi celui-là, celui qui est sur la toile. Pourquoi ?

Parce qu'étant par essence virtuel, il était déjà prédisposé, et que, en ce qui me concerne, Moi, c'est plus lui que l'autre. L'autre : celui qu'on appellerait le "vrai" (quelle blague!). Celui de la vie de tous les jours, qui mange, boit, conduit, travaille, déconne, dysfonctionne souvent aussi…


L'alter ego est plus libre. De penser. De dire aussi. Et parfois de faire. Et moi, j'ai envie de liberté. J'ai envie, et j'ai besoin, c'est une question vitale. Sans quoi, je crains de perdre ma santé mentale.


Alors voilà. Il s'appelle Elijah, et c'est SON blog.


Avec une particularité que notre espèce a désormais en commun, corolaire inévitable du progrès numérique, et pourtant trop peu souvent évoqué : l'Internet lui a réellement donné vie, plus de liberté, et un espace pour agir de lui-même, dans certains cas.


Car oui, avant, pour s'exprimer, il lui fallait passer par "l'autre". Celui qui vit dans le monde réel et respire de l'air, via différents media : oralité, musique, peinture, violence, etc. Etc… Mais jamais l'un sans l'autre.

Aujourd'hui, désormais, il a la possibilité d'exister par lui-même. Sans l'autre pour le contraindre ou l'étouffer.


Elijah, mon "moi intérieur", a toujours existé. Bien avant l'avènement de l'Internet, donc. Comme pour tout un chacun, il vivait dans mon jardin secret… Maintenant, ce jardin secret a des passerelles avec d'autres, au gré des connexions, et est d'autant plus large, plus vaste, et plus étendu. Et finalement, plus réel aussi… Avec cette question désormais éternelle: qu'est-ce qui est réel et qu'est-ce qui est virtuel? Où se situe la limite entre les deux. De quel côté du clavier?


En ce qui me concerne, ce jardin secret est un peu comme un parc immense, une forêt tranquille où se balader… C'est comme ça que j'aime à l'imaginer. C'est dans ce genre d'environnement et d'atmosphère que je me sens bien… On en revient donc au début de ce propos : "Et comme dans toutes les forêts, il y a quelques clairières, mais il y en a surtout une en particulier.

Située en haut d'une colline, comme une tonsure, elle assure une vue imprenable sur ce domaine.

Dans cette clairière, il y a un chêne. Immense. Millénaire, s'il vous plait… Et sous ce chêne, il y a un banc. Et sur ce banc, il y a moi…"


Il y a moi, mais pas que. De temps en temps, au gré des rencontres, l'une ou l'autre personne vient s'asseoir sur ce banc, cinq minutes avec moi/lui… et ce sont ces rencontres, ces histoires et ces pensées, qu'Elijah vous racontera… si ça vous dit de vous asseoir aussi cinq minutes avec moi/lui, sur ce banc, dans mon jardin secret… A l'ombre d'un chêne vénérable… dans une forêt tranquille.


J'ai dit tranquille ?


Mouais. Pas toujours…

Mais vous verrez bien dans les histoires qu'il vous racontera, si ça vous dit de les lire…


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout